• echapbelles

Saint-Jean Lherm

un coin de paradis...

Saint-Jean Lherm
Ce petit village situé à vingt kilomètres de Toulouse, de par son altitude, propose un point de vue à 360° sur la Montagne Noire, les Pyrénées, le massif de la Grésigne et domine la vallée du Girou.

Saint-Jean Lherm reste pour ses 370 habitants un coin de paradis. Le calme, la ruralité et le charme de ce petit village sont surprenants malgré la proximité de Toulouse. Les deux tiers du territoire communal sont occupés par des exploitations agricoles et de nombreux espaces verts. Nichée au cœur d’un paysage vallonné, la commune offre une qualité de vie attirante. 

Les seigneuries

En 1273, les Garrigues étaient seigneurs de Saint Jean Lherm. Deux seigneuries existaient encore au XVIIè siècle: les familles de Goyrans  et de Madron. Aujourd’hui, il reste deux grands domaines :

• Le château de Lagarde, reconstruit après un incendie en 1892 par Paul Guilhot de Lagarde. Instigateur d’une magnanerie, il fit planter des mûriers pour la culture du ver à soie; certains existent encore.

• Le château de Madron, fut démoli en 1924 car «il menaçait ruine». Un magnifique parc, témoin de la beauté de ce domaine, subsiste.

Les moulins de Saint-Jean Lherm

De nombreux moulins étaient jadis présents sur le territoire, dont un moulin à vent au village et un autre à eau sur le Laragou ; ces deux moulins ont aujourd’hui disparu. Restent en limite de commune, les deux moulins d’En Grimaud. Ces moulins à vent faisant autrefois partie de la vie du pays. L’un d’eux, encore pourvu de ses ailes au début du XXè siècle a servi jusqu’à la seconde guerre mondiale.

L’église de Saint-Jean Lherm

Il existait anciennement dans la paroisse, une église paroissiale au village, une chapelle au hameau de Lagarde, une autre au lieu dit «Ferrus» et une troisième au château de Madron. Au cours des guerres de religion, l’église paroissiale et la maison presbytérale furent incendiées par les Huguenots en 1570. 

Cette église paroissiale  fut démolie en 1896 et reconstruite au même endroit grâce à Mr Guillot de Lagarde, maire de la commune, qui trouva les fonds nécessaires auprès de Charles de Gaulejac son cousin germain, alors Procureur de la Grande Chartreuse. Elle fut terminée en 1897.

Le cœur du village et son église en briques roses, viennent d’être réaménagés.

Renseignements

COMMUNE DE SAINT-JEAN LHERM

Mairie de Saint-Jean Lherm :  8, Le village, 31380 Saint-Jean Lherm

Tél : 05 61 84 29 09
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Galerie photo

Téléchargement