L'office de tourisme

Notre région des coteaux du Girou est belle… et réserve bien des surprises à celles et ceux qui s’aventurent sur ses sentiers, sillonnent ses communes et découvrent ses paysages.

carte C3Gbis

Un Patrimoine riche de son Histoire et de ses Grands Hommes

cour estbis

Situé en plein cœur de l’Occitanie, les Coteaux du Girou, riche de son patrimoine, vous accueillent entre Toulouse, Albi et Carcassonne.

Avant vous, nombreux sont les grands Hommes qui ont foulé cette terre :

- Dès le Moyen-Age, les différents ordres religieux ont structuré notre territoire. Les Hospitaliers y ont fondé une commanderie, Saint Bernard et Saint Dominique sont venus y prêcher contre les hérétiques cathares et les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle l’ont traversé.

- A la fin du XVIIe siècle, toute l’ingénierie de Pierre-Paul Riquet sera mise en avant pour construire le Canal du Midi sur ses terres de Bonrepos (site du château de Bonrepos-Riquet labellisé Grand Site Occitanie).

- Enfin, au XIXe siècle, c’est la Comtesse de Ségur en personne qui viendra pour se rapprocher de ses petites filles « modèles », Camille et Madeleine.

Lieux patrimoniaux incontournables à visiter :

Le Château de Bonrepos-Riquet

La cité de Verfeil

Le cimetière des petites filles modèles (Verfeil)

Le musée archéologique de Villariès

Les fresques de l’église Saint-Pierre (Saint-Marcel-Paulel)

L'église de Saint-Jean-Baptiste (Garidech)

Cliquez ici

Grâce à nos fiches d’itinérance « ECHAPPEES BELLES - DECOUVERTE DU PATRIMOINE EN COTEAUX DU GIROU », découvrez nos belles communes au gré de vos envies et selon votre mode de déplacement.

Cliquez ici

Des paysages naturels et préservés

IMG 0037

De colline en colline, évadez-vous dans cette nature préservée, véritable poumon vert de Toulouse. Une dizaine de chemins de randonnée vous invitent à découvrir cette campagne toulousaine traversée par le Girou aux berges sauvages. La forêt de Buzet vous tend les bras avec ses infrastructures familiales. Et ne manquez surtout pas la découverte des lacs de la Balerme et du Laragou que ce soit pour un footing matinal ou pour passer une belle soirée d’été.

Sites naturels incontournables à découvrir :

Cliquez ici

Le lac du Laragou (Montpitol et Verfeil)

Le lac de la Balerme (Verfeil)

La forêt de Buzet (Paulhac)

Le Panorama de Montjoire

Le Girou

Grâce à nos fiches d’itinérance « ECHAPPEES BELLES - LES SENTIERS DECOUVERTE EN COTEAUX DU GIROU », cheminez en plein air sur nos chemins pour en découvrir les paysages et le patrimoine.

cliquez ici

Un territoire convivial et festif

IMG 2148bis

Cette campagne toulousaine a beaucoup à vous offrir. Elle puise sa force dans ses racines profondes et vous l’a fait partager en toute sympathie. La convivialité et le dynamisme des acteurs locaux sont le moteur de la programmation culturelle : de la petite fête de village au grand concert de rock, en passant par les marchés de producteurs, notre territoire saura forcément vous séduire. Le bien-vivre sera aussi à l’honneur avec un accueil chaleureux et qualitatif de nos restaurateurs, hébergeurs et producteurs locaux.

Nos prestataires vous accueillent :

Référencements hébergeurs

Référencements restaurateurs

Référencement producteurs locaux vente directe à la ferme

Nos Marchés de plein vent :

GRAGNAGUE

Place Bellegarde
Le vendredi de 14h à 20h

MONTASTRUC-LA-CONSEILLÈRE

Le dimanche matin

PAULHAC

Place des tilleuls
Le mardi de 17h à 20h

VERFEIL

Place de la Liberté
Le mardi matin
et Promenade Jean Jaurès
Le dimanche matin

Manifestations emblématiques à vivre :

(liens vers rubrique MANIFESTATIONS)

Manifestations incontournables

Nous vous proposons une sélection de nos manifestations les plus emblématiques de notre territoire. Et bien plus encore….

Au plaisir de vous y retrouver !

cliquez ici

Contactez-nous

Logo de l'Office de Tourisme de France

L'Office de Tourisme Communautaire des Coteaux du Girou assure les missions d'accueil, l'information et de promotion touristique du territoire. La compétence touristique est devenue compétence intercommunale depuis le 1er Janvier 2017.

Siège social intercommunal, 1 rue du Girou, 31380 GRAGNAGUE

05 34 27 45 73

tourisme@coteauxdugirou.fr

Formulaire de contact

Calendriers OM 2018

 

Calendriers généreaux:

 

Planning générale des collectes

Calendrier des semaines paires et impaires 2018

Planning de rattrapage des jours fériés 2018

 

Calendriers de collectes par Communes:

Sélectionner votre commune pour télécharger votre calendrier 2018 de collectes

L'action sociale

association-familiale-interL'association Familiale Intercommunale, en partenariat avec la Communauté de Communes des Coteaux du Girou, propose une service de proximité pour tous. Ce service consiste à accueillir, informer, écouter et conseiller les personnes âgées et handicapées, leurs familles et les professionnels du secteur sanitaire et social au niveau de la vie quotidienne.

Coordonnées:

AFC (Association Familliale Intercantonale)

28 ZAC Ormière
31380 MONTASTRUC LA CONSEILLERE

Tel : 05 61 84 30 69
Fax : 05 61 84 83 09

afc31.fr

Travaux de voiries pris en charge par la Communauté de Communes

Création de nouvelles voies communales

  • Terrassements,
  • Construction de la chaussée, des annexes et des réseaux divers qui lui sont associés.

Elargissement des voies communales existantes

Réalisation de la chaussée avec reprise éventuelle de la structure (fondation couche de base et couche de roulement) et des ouvrages associés.

Construction ou reconstruction d'ouvrage d'art

Réalisation et reprise de ponts, ponceaux, aqueduc, mur de soutènement nécessaires à la continuité et au maintient de la plateforme routière.

Accroissement de la sécurité sur la voirie communale

  • Construction ou fourniture et pose de bordures, caniveaux et des buses nécessaires à la collecte des eaux superficielles de la chaussée,
  • Aménagements de carrefours, rectifications et modifications du tracé en plan et des dispositifs de protection complétant ces aménagement,
  • Dégagements de visibilité.

Grosses réparations

  • Le renforcement de la structure de chaussée,
  • Le renouvellement du revêtement superficiel d'usure,
  • Le rétablissement ou le dégagement de plateforme dans le cas de glissement de terrain.

Signalisation

La première mise en place de la signalisation :

  • directionnelle,
  • de police,
  • horizontale.

Stationnement

Création ou aménagement de places de stationnement à usage public sur la voirie d'intérêt communautaire.

Entretien

  • Les emplois partiels
  • La réparation des chaussées, des annexes et de leurs équipements,
  • Le curage des fossés,
  • Le fauchage et l'entretien des accotements et de toutes les dépendances des chemins,
  • L'élagage et l'entretien des plantations d'alignement,
  • Le débouchage des aqueducs et ponceaux,
  • L'entretien des ouvrages d'art,
  • Le renouvellement de la signalisation horizontale,
  • Le remplacement et l'entretien de la signalisation verticale.

Urbanisme et Intercommunalité

Sur le territoire de la C3G, ce sont les communes qui exercent la compétence Urbanisme. Il en est de même dans de nombreuses communautés de communes de France.

En novembre 2007 une enquête nationale auprès de l'Assemblée des Communautés de France, précisait qu'une centaine de communautés étaient compétentes en matière de Plan Local d'Urbanisme (PLU), et que 10,6 % des communautés avaient mutualisé l'instruction des autorisations d'urbanisme.

Les réformes législatives nationales en matière d'urbanisme ne sont pas neutres pour les communes en termes de nouvelles responsabilités et de nouvelles tâches. L'exemple le plus concret est le transfert vers les services communaux d'une partie des tâches d'instruction précédemment exercées par la Direction Départementale de l'Equipement.

On peut aussi citer les changements apportés par les lois SRU (Solidarité et Renouvelle Urbain de 2000) et Urbanisme et Habitat (2003) amenant les communes à se doter de nouveaux documents de planification en matière d'Urbanisme. Ces nouvelles dispositions entraînent de nouvelles coopérations intercommunales. Les documents communaux doivent être cohérents avec ceux établis à l'échelon d'un territoire regroupant un ensemble de communes rassemblées dans un Schéma de Cohérence Territorial (SCOT). Dans notre cas il s'agit du SCOT du Nord Toulousain.

C'est pourquoi les élus ont décidé de créer en juin 2008 un groupe de travail dont l'objectif est d'étudier l'opportunité d'une mutualisation de moyens visant à faciliter les nouvelles tâches affectées aux communes et facilitant le maintien de la cohérence avec le SCOT du Nord Toulousain.

Nouveaux documents de planification

Avec la Loi SRU (2000) complétée par la loi Urbanisme et Habitat (2003), les communes doivent se doter de nouveaux documents de planification en matière d'urbanisme.

Face à l'étalement urbain et à l'usage croissant de la voiture, à l'éclatement des fonctions urbaines et sociales (villes divisées entre lieux de vie, de travail, de commerce et de loisirs, la ségrégation urbaine et le marquage social des quartiers), la loi Solidarité et Renouvellement Urbains (2000) a pour ambition de réagir sur le renouvellement urbain, la mixité des fonctions urbaines et la diversité de l'offre en logement tout en promouvant un développement urbain plus solidaire et durable.

Pour rendre les politiques urbaines plus cohérentes, la loi SRU réforme les documents d'urbanisme, en créant trois nouveaux documents, revisités par la loi Urbanisme et Habitat (2003).

Les Schémas de Cohérence Territoriale (SCOT)

C'est un outil de réflexion et d'orientation d'une planification intercommunale à l'échelle de l'aire urbaine. Il oriente l'évolution d'un territoire dans la perspective du développement durable et dans le cadre d'un projet d'aménagement et de développement pour les 15 à 20 années à venir. Il assure la cohérence des différentes politiques sectorielles (paysage, économie, habitat, foncier...) et parce qu'il fixe l'organisation de l'espace à long terme, il est un outil d'action foncière.

Le Plan Local d'Urbanisme (PLU)

c'est un document qui, à l'échelle d'une commune ou d'un groupement de communes, établit un projet global d'urbanisme et d'aménagement et fixe en conséquence les règles générales d'utilisation du sol sur le territoire considéré. La collectivité devient obligatoirement compétente en matière de délivrance des autorisations d'urbanisme. Il doit être compatible ou se mettre en compatibilité avec le SCOT existant. Il est adapté pour des communes ou des intercommunalités ayant des enjeux forts en matière d'environnement, d'habitat, d'économie, de pression foncière, etc

La Carte Communale

C'est un document simple qui a pour objet de délimiter les secteurs constructibles de la commune. Il peut élargir le périmètre constructible au-delà des parties actuellement urbanisées. La commune ne pourra pas fixer de règles en matière d'implantation des constructions, de surface, ni faire des prescriptions architecturales particulières, etc. Ce document est adapté à des communes n'ayant pas d'enjeux forts. Cette carte permettra, néanmoins, d'organiser spatialement le développement urbain de la commune, de maîtriser les extensions de réseaux, et d'éviter des contentieux relatifs à la localisation d'un terrain. La commune peut prendre la compétence en matière de délivrance des autorisations d'urbanisme.

Désengagement de l'état et transfert des responsabilités de la DDE vers l'échelon communal

La réforme des autorisations d'urbanisme qui est intervenue au 1er octobre 2007, a apporté de nombreux changements dans l'instruction des autorisations d'urbanisme. De nouvelles mesures visent à clarifier le code de l'urbanisme, améliorer la qualité du service rendu (garantir des délais...) et préciser les responsabilités de chaque acteur (autorités administratives compétentes, pétitionnaires, architectes, constructeurs...).

La clarification du code de l'urbanisme se traduit concrètement par une diminution du nombre des autorisations d'urbanisme :

  • Il n'y a plus que 3 types de permis qui remplacent les 11 régimes d'autorisations qui existaient : le permis de construire, d'aménager et de démolir,
  • Il n'y a plus qu'un régime de déclarations qui remplacent les 5 régimes antérieurs : La déclaration préalable.

Le nouveau dispositif doit assurer la prévisibilité des délais d'instruction et en garantir son respect. A compter du dépôt du dossier, l'autorité compétente dispose d'un mois pour réclamer au demandeur des pièces manquantes. A défaut, le dossier est réputé complet. Au terme du délai d'instruction, des conséquences sont prévues (possibilité de décisions tacites d'acceptation...).

Il serait même possible que la demande d'instruction se fasse électroniquement.

Conformément aux nouvelles dispositions législatives, la possibilité d'intervention gratuite des services de la DDE n'est plus possible pour les communes de plus de 10 000 hab, ainsi que pour les E.P.C.I compétents de plus de 20 000 hab.

On peut imaginer la difficulté de communes de moins de 3 000 habitants pour mettre en place une organisation disposant d'une part des compétences nécessaire à l'instruction et d'autre part du volume de ressource nécessaires à la tenue des délais sur une commune subissant une forte pression foncière.

Il y a là un vrai enjeu pour les communes de la C3G. C'est pourquoi elles ont décidé de réfléchir ensemble sur les moyens à mettre en œuvre pour apporter le meilleur service à l'usager final et mettre en pratique la politique de développement durable définie au sein du SCOT Nord Toulousain et déclinée au niveau de chaque commune de la C3G.

Où en sommes-nous sur les communes de la C3G ?

Le SCOT du Nord Toulousain est cours de définition. Il s'insère dans une démarche à l'échelle de l'aire urbaine de Toulouse que l'on appelle charte Inter Scot qui regroupe :

  • Le SCOT de la grande agglomération toulousaine,
  • Le SCOT du Pays du Sud Toulousain,
  • Le SCOT du Lauragais,
  • Le SCOT du nord Toulousain.

A la fin de l'année 2007, il a publié un pré-PADD qui est un document d'étape des réflexions et proposant des orientations politiques.

La C3G a pris la compétence Cadastre numérique et outil de gestion de l'information géographique. Première action de mutualisation en matière de gestion de l'urbanisme, la C3G a décidé de mettre en place un Système d'Information Géographique accessible par l'ensemble des services de chacune des communes via Internet. Avec l'aide de l'Europe, du conseil régional et du conseil général, la C3G a finalisé la numérisation des cadastres des communes de la C3G et a conclu un marché sur appel d'offres avec la société GéoSig pour mettre à disposition le SIG des agents administratifs et dans certaines communes des techniciens urbanistes.

A ce jour sont intégrés dans le SIG la photographie satellite, les différentes couches graphiques du plan cadastral (parcelles, à compléter ....), les servitudes, les PLU ou POS suivant la commune. Des conventions sont en cours d'élaboration avec les gestionnaires de réseaux (eau, électricité, gaz, ...). Cet outil est utilisé par les agents administratifs pour répondre aux demandes d'urbanisme et par les techniciens urbaniste pour l'étude de nouveaux projets (construction d'ALSH par exemple).

Référence législatives

  • Loi n°2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la Solidarité et au Renouvellement urbain
  • Loi n°2003-590 du 2 juillet 2003 Urbanisme et Habitat